Posted on

La magie éclose sur un quai

4 septembre 2015. Sur les quais de Morges, la Maison s’est glissée dans le ventre chaleureux de vieilles anglaises rutilantes. Le cadre exceptionnel de la cour du château, l’aménagement d’un espace bar ainsi que la présence de 7 voitures de standing (Rolls Royce, Tractions, Bentley) prêtées par le Rolls-Royce Enthousiasts’ Club ont participé à créer une atmosphère de convivialité et d’exception, grandement appréciée par le public.

Plus de 101 lectures ont été réalisées par les auteurs, pour un total de 220 personnes accueillies lors de cette deuxième édition de la Maison éclose.

Une fois encore, la magie des lectures intimes a fonctionné. Celles et ceux qui ont vécu l’aventure vous le diront: ils avaient l’impression de vivre quelque chose de doux et d’étrange à la fois, un instant unique, un partage dont ils étaient, en même temps, les témoins et les complices, les acteurs et les spectateurs.

Une voiture est un cocon. Jamais, peut-être, cette impression ne fut aussi forte. Dans la carlingue, entre les cuirs et les chromes, nous étions comme hors du monde, dans le voyage intergalactique de nos imaginations.

Posted on

La Maison sur les quais… et en Rolls!

20150418-maison-eclose-007
©Pascal Bernheim

Le vendredi 4 septembre, la Maison éclose ouvre à nouveau ses fenêtres, invitée par le Livre sur les quais.
Pour l’occasion, le collectif d’auteurs s’est associé avec le Rolls Royce Enthusiasts Club de Suisse romande. Une dizaine de vieilles anglaises serviront de salons de lecture dans la cour du Château de Morges. Imaginez le spectacle!

Après le succès de la première, le 18 avril dernier à Lausanne, le principe de la Maison éclose sera le même.

11 auteur/e/s seront présents: Marianne Brun, Julien Bucci, Olivier Chapuis, Odile Cornuz, Pierre Crevoisier, Sabine Dormond, Carole Dubuis, Pierre Fankhauser, Silvia Härri, Elsa Montensi et Bertrand Schmid.

Ils/elles inviteront les spectateur/trices à des lectures intimes.

Des textes originaux, courts, sur le thème du désir, des désirs:
de vivre, de découvrir, de fuir, d’écrire, de rêver, d’aimer, de corps, de sexe, de mourir, de reconnaissance, d’indépendance, de pluie ou de sommeil…

Cette rencontre sur les quais sera aussi l’occasion de préparer le lancement de la publication, par les Editions Encre fraîche, du recueil des nouvelles de la Maison éclose. « Désirs » paraîtra le 7 novembre 2015 et sera composé d’un livre et d’un CD audio.

L’aventure est belle. Et nous la poursuivons.

Posted on

La maison a éclos dans la nuit

La Maison éclose
© Pascal Bernheim

L’événement magique de la Nuit de la lecture, ce fut la Maison éclose. Durant toute la soirée de samedi, de 18h à 2h du matin, plus de 300 personnes ont pu vivre un moment inoubliable: écouter le texte d’un auteur en intimité.

Dans les anciennes écuries du parc de Mon-Repos, à Lausanne, il y avait 15 écrivain/e/s et une foule d’auditeurs, de spectateurs, d’amis, de confidents littéraires à vivre un instant hors du temps et le bonheur d’être là. L’événement culturel était rare et chaque acteur de ces lectures intimes était conscient du privilège de les partager. Celles et ceux qui l’ont vécu en garderont longtemps la trace et les étoiles.

Sébastien Ribaux, jeune metteur en scène de talent, assisté de David Baumgartner et des comédiens Laure Aubert et Séverin Bussy, a su créer des ambiances originales pour que la Maison ouvre ses fenêtres belles.

Les auteurs et les organisateurs remercient vivement les artistes qui ont généreusement prêté leurs ateliers, la céramiste Geneviève Schneeberger et la plasticienne Valérie Portmann, Visarte Vaud et La Brigade des scouts de Sauvabelin. L’association Tulalu, notre marraine, et la Librairie L’Étage d’Yverdon, ont également contribué à la réussite de cette expérience exceptionnelle.

La Maison est-elle close aujourd’hui? À voir…